Conseil municipal du 11/06/2020 : compte-rendu

Les principaux points à retenir :

- Il s'agissait du second conseil municipal du mandat (voir compte-rendu du premier en cliquant ici).

- Le maire a tenté d'augmenter ses frais annuels de représentation de 25% ! Mon intervention en conseil a permis de conserver un montant raisonnable et d'éviter une dérive avec l'argent public.


- Désignation du représentant de la Ville au Conseil d'administration et à l'assemblée générale de la SCIC « Boulogne-Billancourt Sport Développement ».

je suis intervenu pour proposer ma candidature (refusée par le maire) et demander des informations sur l'équipe professionnelle de basket de Levallois-Perret que la mairie de Boulogne-Billancourt a racheté, pour plusieurs millions d'euros, dans le dos des Boulonnais.

Je propose également ma candidature, puisque cette société aura beaucoup d’importance dans la politique du sport de Boulogne-Billancourt. Par ailleurs, j’aurais trois questions à poser. Premièrement, que pensez-vous de la démission du président et de l’entraîneur du club qui est désormais propriété de la Ville ? Deuxièmement, pouvez-vous nous donner quelques précisions sur l’intérêt de la société IDEC, qui est promoteur immobilier mais qui a son siège à Paris, et qui a investi plus d’un million d’euros ? Troisièmement, je précise qu'il ne s’agit pas du tout d’une attaque personnelle, notre collègue au conseil municipal Monsieur CARAGE sera-t-il toujours représentant de la société Arcus qui siège au conseil d'administration ?

La réponse du maire a seulement porté sur le Président démissionnaire de l'équipe de Basket qui serait en train de faire un tour du monde à la voile..en pleine crise sanitaire donc ! En réalité, la presse a évoqué des difficultés avec le fonctionnement du club et "dans les relations entre Boris et certains membres du directoire" (voir ici : https://www.20minutes.fr/sport/2768567-20200427-boris-diaw-quitte-deja-presidence-metropolitans-92)


- Office du tourisme : le maire refuse que je siège au conseil d'administration avec quatre élus de sa majorité ! L'office du tourisme est une association municipale qui gère plus de 800 000€ d'argent public chaque année. Ma présence au conseil d'administration n'aurait pas freiné la majorité dans ses travaux mais elle aurait permis de mieux surveiller l'emploi de l'argent public.


- Vote du compte administratif 2019 : intervention de Caroline Pajot :

Merci, Monsieur le Maire. Je tenais tout d’abord à remercier les services de la Ville pour la qualité de ce rapport, car le compte administratif est un document très utile. De la même façon, l’exposé de ce rapport fut aussi extrêmement clair. Nous avons voté pour le compte de gestion, car nous observons bien une concordance entre ce compte et le compte administratif. En revanche, nous voterons contre ce compte administratif, puisqu’il reflète votre politique et votre gestion, et que nous n’approuvons pas certaines de vos décisions et certains des choix faits en 2019. Je pense par exemple à l’acquisition de l’équipe professionnelle de Levallois-Perret, que nous déplorons fortement, car cette opération a des conséquences financières pour la Ville qui se comptent déjà en millions d’euros pour l’année 2019 – et qui se compteront en millions d’euros tous les ans entre le versement des subventions et les mises à disposition de logements. Nous pensons que ces millions d’euros auraient mieux servi les Boulonnais au travers d’un soutien aux sportifs de l’ACBB, du TCBB, ou encore d’autres clubs. Si aujourd’hui les équipes sportives de Boulogne-Billancourt ont des difficultés à trouver des financements, nous aurions peut-être pu leur verser chaque année les 2 millions d’euros de subventions qui seront nécessaires au fonctionnement de ce club de basket-ball. En effet, nous voyons que la Ville a déjà versé 1,2 million d’euros à la Société Anonyme Sportive Professionnelle (SASP) Métropolitans 92 en 2019. Vous étiez fier de nous annoncer tout à l’heure que le nom de la ville de Boulogne-Billancourt apparaissait déjà sur le parquet pendant les matchs de Levallois-Perret. Je pense que pour 1,2 millions d’euros, les Boulonnais apprécieront. Je vous remercie.

- Nouveau règlement intérieur : intervention de Caroline Pajot :

Il est relativement difficile de suivre la logique de ce Règlement intérieur. En effet, après avoir pris la peine de constituer des groupes politiques, conformément à l’article 23, ces mêmes groupes s’avèrent totalement vidés de sens dès l’article 24 relatif aux tribunes dans le BBI. Je rappelle que cet article réunit dans un même « pot commun » – que vous appelez Opposition au singulier –, les différents groupes politiques de ce Conseil municipal, à qui vous proposez une demi-page d’expression dans le BBI. Aussi, lorsque notre groupe a demandé des précisions lors de la commission lundi dernier, quant à l’organisation pratique concernant cette tribune, il lui a été répondu qu’il faudrait mettre en place une rotation entre les groupes. Or, cette méthode de rotation, qui revient à donner une tribune d’une demi-page aux différents groupes politiques d’opposition environ trois fois par an, aurait tout simplement pour conséquence de réduire l’opposition au silence. Certes, vous avez été élu dès le premier tour le 15 mars dernier. Cependant, je rappelle quand même que 44 % des Boulonnais ont choisi d’autres projets. Aussi, et afin de respecter leur vote, notre groupe vous demande de bien vouloir reconsidérer cette question. D’ailleurs, nous vous suggérons d’accorder une demi-page dans chaque BBI à chaque groupe politique constitué au sein de ce Conseil municipal. Cette mesure n’entraînerait aucune augmentation de coûts. Je vous remercie.

Pour découvrir les autres délibérations,

vous pouvez télécharger l'ordre du jour ici :

ojd_11_06_20-Antoine de Jerphanion Conse
.
Download • 166KB