• Antoine de Jerphanion

Pour mieux informer les Boulonnais

Hier, après trois semaines sans réponse du Maire de Boulogne-Billancourt à nos propositions, nous lui avons demandé d'organiser un point régulier pour mieux informer les Boulonnais qui nous sollicitent quotidiennement.


Notre courrier du jeudi 9 avril 2020 au Maire de Boulogne-Billancourt :


--

Monsieur le Maire,

Après 23 jours de confinement, la lutte contre la propagation du Covid-19 continue et ne doit pas se relâcher.

Nombre de nos concitoyens se sont volontairement engagés dans ce combat et font preuve d’une solidarité exemplaire : les professionnels de santé qui s’exposent pour sauver des vies et nous protéger ; les policiers et gendarmes qui veillent au respect des consignes sanitaires ; les salariés et les dirigeants de sociétés qui continuent de travailler pour nous permettre d’accéder à nos besoins de première nécessité ; les enseignants et tous les agents du service public qui ont dû s’adapter dans un temps record pour assurer la continuité de leurs missions ; les bénévoles des associations et les voisins solidaires qui viennent en aide aux personnes vulnérables et isolées.

Dans toutes les communes de France, les maires dirigent, coordonnent ou facilitent toutes les actions utiles pour faire face, ensemble, au Covid-19.

En temps de crise, les élus doivent savoir prendre des initiatives efficaces et agir vite pour les mettre en œuvre. C’est pourquoi, dès le premier jour du confinement, nous vous avons fait part de nos propositions concrètes et avons insisté sur notre disponibilité pour réaliser toute tâche qui serait utile aux services municipaux.

Malgré l'absence de réponse de votre part ou de vos collaborateurs, nous avons agi au-delà de nos actions individuelles et conduit plusieurs initiatives que vous avez ensuite souhaité reprendre, comme la mise en place d'une plateforme pour soutenir les commerçants de proximité ou la diffusion, bien que vivement critiquée par votre élue en charge des « solidarités actives », des appels aux dons de denrées alimentaires lancés par les associations de la ville.

En effet, les informations que nous arrivons à obtenir de la part de la mairie sont soit contradictoires, soit insuffisantes, imprécises ou détachées de toute réalité opérationnelle.

À la veille du premier tour des élections municipales, vous assuriez, via les outils de communication de la Ville, être pleinement mobilisé dans la lutte contre la propagation du Covid-19. Ce n’est pas le moment d’en douter, mais nous manquons clairement d’informations exploitables pour répondre aux très nombreux Boulonnais qui nous sollicitent quotidiennement.

Par ailleurs, nous souhaitons connaitre les initiatives que la Mairie envisage d’entreprendre jusqu’à la fin du confinement et si elle entend commander des masques lavables pour les habitants de notre ville.

Des moyens modernes de communication existent pour que vous puissiez organiser un point régulier à distance (applications de visioconférence type Skype, Hangout…). Nous relaierons chaque information en pleine transparence.

Si l’on s’en tient au seul aspect juridique, nous pourrions rappeler l'analyse juridique de notre collègue Nicolas Marguerat qui précise que, si l'installation du conseil municipal a été reportée, les membres élus le 15 mars 2020 ont un droit d'information.

Bien respectueusement,

Antoine de JERPHANION - Caroline PAJOT - Hilaire MULTON - Clémence MAZEAUD

--


Comprenant la nécessité de nous répondre, il nous a fait parvenir, le vendredi 10 avril, cette liste d'actions : cliquez ici.


Voir sur Facebook :



Avec vous pour Boulogne-Billancourt  - liste menée par Antoine de Jerphanion

 © 2020 - mentions légales