• Antoine de Jerphanion

Autoroute A13, stade de basket, bétonisation de la ville : mon intervention au conseil de GPSO

Autoroute A13, stade de Basket, bétonisation de la ville : retrouvez mon intervention de ce soir en conseil de GPSO.


"Chers collègues,

Je ne crois pas avoir la moindre chance de vous convaincre de voter contre cette délibération.

En effet, la sortie de l’autoroute A13 ne débouchera pas en bas de chez vous.

Le centre technique municipal et ses 200 véhicules lourds non plus.

Vous n’aurez pas un stade de basket surdimensionné à financer, ni son équipe à entretenir.

Vous n’allez pas non plus vous inquiéter de voir notre commissariat de police dans un état toujours aussi déplorable.

Enfin, sur l’Ile Seguin, si vous n’habitez ni Sèvres ni Meudon, les tours de bureaux ne vous dérangeront pas plus que le terrain vague actuel.

En revanche, tous ces sujets concernent directement la vie de 121 000 Boulonnais.


Le commissaire enquêteur, que je remercie pour sa sympathie, a fait office de chambre d’enregistrement sans chercher à évaluer, discuter ou à contester les éléments de cette modification du PLU.


Il note tout de même un petit problème de concertation avec nos concitoyens qui ont été totalement écartés de ces décisions qui, pourtant, affecteront leur qualité de vie.


Votre méthode est toujours la même :

- d’abord des accords entre élus et appareils politiques ;

- ensuite de la désinformation dans les journaux municipaux, où les citoyens découvrent qu’ils ont soutenu et validé des projets dont ils n’ont même pas connaissance ;

- pour finir, un passage en force en espérant que personne n’osera s’y opposer.


Trois jours après une abstention historique aux élections, comment peut-on critiquer les femmes et les hommes qui se détournent des pouvoirs publics quand les élus ne font même pas l’effort d’assumer ni leurs responsabilités et ni leurs projets coûteux et inutiles devant les citoyens ?

Vous parlez d’avenir mais plus de 80% des moins de 40 ans ne sont pas allés voter parce que vous ne voulez pas les impliquer dans les projets de demain.

Je vote logiquement contre cette délibération qui est aussi irresponsable qu’illégitime."