Présidentielle et législatives : quels enjeux pour Boulogne-Billancourt ?

Chère Boulonnaise, Cher Boulonnais,


Élu depuis deux ans au conseil municipal, j’ai toujours veillé à être force de propositions et à exercer mon mandat de manière responsable pour défendre vos intérêts et votre qualité de vie.


La crise liée au covid-19 et la guerre en Ukraine ont empêché un débat de fond sur les enjeux de notre pays : environnement, fiscalité, éducation, santé, sécurité, justice, défense et relance économique.

Les élections législatives offriront ce temps démocratique indispensable pour fixer le cap des cinq prochaines années et redéfinir notre ambition collective.


L’élection législative des 12 et 19 juin est fondamentale pour Boulogne-Billancourt.

D’après la constitution, le député de notre circonscription aura trois missions :

- Voter la loi et porter des propositions de loi à l’Assemblée nationale en accord avec les intérêts de notre ville ;

- Contrôler l’action du gouvernement pour s'assurer du bon emploi de l’argent public ;

- Évaluer les politiques publiques et s’engager à mettre fin au mille-feuille administratif qui paralyse l’action publique et dilue la responsabilité des élus.


Aussi, travailler en bonne entente avec les autres élus de sa ville est le premier devoir d’un député car il peut peser dans les débats pour soutenir les initiatives locales.


Un député est un élu de terrain.


Connaître le territoire et ses habitants, être à leur écoute, veiller à l’adéquation entre leurs intérêts et les propositions de loi qui sont formulées : telles sont les missions informelles mais permanentes d’un représentant à l’Assemblée nationale.


Malgré le départ de nombreuses familles boulonnaises vers des villes moins denses et moins chères, je reste optimiste et confiant. Nous avons les moyens de porter une vision ambitieuse, pragmatique et responsable pour Boulogne-Billancourt.

Grâce à des maires et parlementaires bâtisseurs comme André Morizet, Alphonse Le Gallo, Georges Gorse et Jean-Pierre Fourcade, notre ville a toujours su réinventer son modèle d’attractivité.


Les propositions que je formule depuis deux ans pour Boulogne-Billancourt nous permettront de réenclencher la dynamique dont nous avons besoin : Halle de la gastronomie, ferme urbaine, cité des sports accessible à tous, plan m


obilités, rénovation du commissariat, renforcement des politiques de santé de proximité et développement des offres éducatives et culturelles.


Ces propositions anticipent le grand chantier du prochain quinquennat : la réforme de l’Etat et de l’organisation territoriale de notre pays. La dépense publique doit se recentrer sur ses missions régaliennes et sur des investissements d’avenir.


Aujourd’hui, je créé DYNAMIQUE, une plateforme de débats et de propositions pour échanger avec vous. Rejoignez-nous pour apporter votre pierre à l’édifice de cette nouvelle page à écrire pour Boulogne-Billancourt !


Fidèlement,

Antoine de JERPHANION


Lettre avril 2022 Antoine de Jerphanion Legislative Boulogne-Billancourt
.pdf
Download PDF • 1.03MB


Retrouvez plus d'actualités sur INSTAGRAM