• Antoine de Jerphanion

Humilité et fierté

C’est avec beaucoup d’humilité et de fierté que j’ai siégé pour la première fois au conseil municipal de Boulogne-Billancourt hier matin.


Humilité, car le premier tour de l’élection municipale s'est déroulé dans des conditions exceptionnelles avec une abstention record due à la crise sanitaire : seulement 36% des électeurs ont pu participer au vote.


Fierté, car avec mes 54 colistiers, nous avions uniquement comme point de départ notre passion et nos projets pour Boulogne-Billancourt (création d'une halle de la gastronomie, réouverture du Théâtre de l'Ouest Parisien, engagement de zéro hausse d'impôts grâce à une maîtrise rigoureuse de la dépense publique et à des grands projets rentables et favorables à la qualité de vie des Boulonnais…).


Grâce à notre campagne positive, résolument tournée vers l’avenir et ignorant les combats de personnes, nous avons rassemblé plus de 4 000 Boulonnais autour de notre projet et de nos valeurs. Notre liste sans étiquette est donc arrivée en seconde position et j’ai l’honneur de présider un groupe avec Caroline Pajot, Hilaire Multon et Clémence Mazeaud.

Cet esprit constructif fonde notre engagement politique et va naturellement animer notre action à Boulogne-Billancourt pendant les six prochaines années.

Dès le premier jour du confinement, nous avons formulé des propositions au maire de Boulogne-Billancourt et nous lui avons assuré notre entière disposition pour réaliser toute tâche qui serait utile aux services municipaux. Certaines de ces propositions et initiatives ont été reprises par la mairie et nous nous en réjouissons (plateforme de mise en relation entre les Boulonnais et les commerçants, diffusion des appels aux dons des associations et organisation de collectes de denrées pour les plus vulnérables, délibération votée en conseil municipal permettant l'exonération de redevances pour les commerçants…).


Une nouvelle fois, je veux remercier tous les Boulonnais qui se sont exposés pendant cette crise pour servir, soigner, aider, protéger, nourrir, enseigner… J’ai une pensée pour toutes les familles endeuillées et pour tous ceux qui ont particulièrement subi le confinement.


Aujourd’hui, la crise sanitaire laisse place à une grave crise économique. Avec les élus de mon groupe, nous nous engagerons et nous soutiendrons toutes les mesures efficaces pour relancer l’économie et sauvegarder l'emploi.


Enfin, vous l’avez sans doute lu ce matin, les journalistes du Parisien et du site Actu.fr ont relaté des « tacles » du maire à notre encontre. Je n'ai pas souhaité y répondre car je n'en vois pas l'intérêt et ce n’est pas ma conception du débat public.

En revanche, j'ai souhaité formuler des vœux de succès à ce nouveau conseil municipal. Qu’il réussisse à mieux servir les Boulonnais et à défendre leurs intérêts ainsi que leur qualité de vie.


Merci pour votre confiance.

Fidèlement, Antoine de Jerphanion

Site internet d'Antoine de Jerphanion  - élu à Boulogne-Billancourt

 © 2020 - mentions légales